Par Chloé Rochette, entraîneure et fondatrice du Mouvement HappyFitness

Logo_Le Mouvement HappyFitness

Trouver la discipline et la motivation de bouger régulièrement n’a déjà rien de facile pour le commun des mortels. Ajoutez-y un ventre en forme de ballon, des chevilles qui se prennent pour des pamplemousses, des douleurs de dos et un niveau de fatigue supérieur à l’habitude et l’activité physique est rapidement mise de côté. Pourtant, même si l’idée d’enfiler votre ensemble de sport maintenant trop petit pour aller faire un tour de jogging vous semble peu attrayant, être active durant la grossesse est très bénéfique pour votre bébé et vous.

Mis à part de rares exceptions, toute future maman a intérêt à agrémenter sa grossesse d’activité physique. Par conséquent, si vous avez la permission du doc, voici quelques excellentes raisons de vous y mettre malgré le manque d’énergie et les chevilles-fruits!

1. Humeur charmante et énergie pimpante

L’activité physique aide à réduire les symptômes de dépression chez quiconque se montre soucieux de l’accueillir dans sa vie. Cela dit, comme les femmes enceintes sont plus susceptibles de souffrir de dépression, il est d’autant plus important pour elles de se préoccuper de leur niveau de bougeotte quotidienne. De plus, une séance d’exercice déclenchera chez vous une heureuse cascade d’endorphines. Ces petits neurotransmetteurs tout à fait géniaux contribueront à améliorer votre humeur et alléger l’anxiété, vous procurant ainsi un sentiment de bien-être instantané!

Lorsque votre énergie manque à l’appel, bouger est sans doute la dernière chose dont vous avez envie. Pourtant, l’exercice vous revigorera plus qu’un café grand format tout en vous promettant une meilleure nuit de sommeil. Quelle générosité!

2. Une meilleure santé

En plus de faire des miracles pour l’humeur et l’esprit, l’exercice vous aidera à maintenir une bonne santé physique. En effet, bouger avec votre bedon réduira vos risques de développer un diabète gestationnel & de la haute pression reliée à la grossesse. Sans parler de vos douleurs de dos et autres inconforts qui se verront probablement soulagés par un peu de mouvement. Vous éviterez également un gain de poids excessif et maintiendrez votre forme musculaire et cardiovasculaire, ce qui s’avèrera pratique au moment de monter les escaliers du métro avec bébé dans un bras, son grand sacs d’effets personnels et sa poussette de l’autre, et votre propre sac à main sur la tête!

3. Un accouchement plus expéditif!

Rester active durant votre grossesse pourrait rendre votre accouchement plus facile. En effet, plusieurs études faites sur des groupes de femmes ayant accouché de façon vaginale démontrent que les cohortes ayant maintenu une grossesse active avaient un temps de travail à l’accouchement généralement inférieur aux groupes plus sédentaires. Selon les dires, une ou deux heures de travail en moins est un avantage qui n’est pas à négliger! Qui plus est, les femmes qui gardent la forme durant leur grossesse récupèrent plus rapidement en post-partum.

Bref, bouger durant la grossesse est bon pour votre santé et celle de votre futur poupon. Seulement, le problème avec l’entraînement n’est pas de savoir s’il faut le faire ou pas, mais plutôt de trouver la motivation nécessaire pour y arriver. Heureusement pour vous, futures mamans, votre bedaine, bien qu’elle soit la raison de votre manque d’énergie, est aussi la meilleure motivation qui soit. Un petit humain – votre petit humain – dépend de votre bonne santé et compte sur vous pour en prendre soins. Faites-lui plaisir, enfilez vos espadrilles!

Entraînement bedaine pour rester active durant la grossesse

Pendant votre grossesse, évitez les sports et/ou exercices de contact ou durant lesquels vous risquez de tomber. Évitez également tout entraînement à très haute intensité. Pour le reste, vous pouvez vous y donner à cœur joie; nage, yoga, marche, musculation (évitez les exercices couchés sur le dos & les flexion de tronc avant de style « crunch »), course (si vous couriez avant la grossesse et avez l’accord du médecin), étirements, danse, aérobie, etc.

Voici d’ailleurs un entraînement que vous pouvez faire à la maison ou dans un parc. Il est rapide, plaisant et ne requiert aucun matériel! Amusez-vous!

Téléchargez l’entraînement Bédaine ici !

Attitute_Exercice_bedaine_FR_b


IMG_3200

Sophie Geoffrion et Chloé Rochette, fondatrices du Mouvement HappyFitness

Références :

1 Poudevigne, Melanie S., et Patrick J. O’Connor. « A Review of Physical Activity Patterns in Pregnant Women and Their Relationship to Psychological Health. » Sports Medicine 36.1 (2006) : 19-38. Web.
2 Downs, D.S., et al., « Physical activity and pregnancy: past and present evidence and future recommendations. » Res Q Exerc Sport, 2012. 83(4) : p. 485-502.
3 Prather, H., T. Spitznagle, et D. Hunt, « Benefits of exercise during pregnancy. » PM R, 2012. 4(11) : p. 845-50; quiz 850.
4 Raul Artal, Carl Sherman, Nicholas A. DiNubile. « Exercise During Pregnancy ». 27.8 (1999) : n. pag. Web.
5 Melzer, Katarina, Yves Schutz, Michel Boulvain, et Bengt Kayser. « Physical Activity and Pregnancy ». Sports Medicine 40.6 (2010) : 493-507. Web.